L'article

Une vision pour vos vacances

Une vision pour vos vacances
 
15.05.18 - Dossier Vacances-chrétiennes.com
Les vacances, c’est sérieux. Elles peuvent radicalement transformer votre vie pour toujours. Mais est-ce vraiment possible? Et si oui, comment?
Les organisateurs de divers camps partagent leur vision ainsi que leurs motivations.


Un cadre propice aux conversions
«Chaque année, le Seigneur bouleverse des vies», affirme Marc Pérez, coordinateur des camps de Matthania, une œuvre de l’Eglise évangélique baptiste de Toulon. «Combien d’enfants ai-je vus donner leur vie à Christ? Sur un millier de participants tous les ans, combien de décisions à suivre le Seigneur ont été prises, combien de conversions…?» L’ambiance «vacances» y fait beaucoup: les participants posent des questions sans tabou. Les temps d’échange avec les autres vacanciers font découvrir la communion fraternelle et puis un lieu en pleine nature offre un temps de communion apprécié avec la création. Comme si Dieu devenait palpable.

Respect de soi et de Dieu
Dans les camps du Grain de Blé, en Suisse, «nous accordons de l’importance aux valeurs chrétiennes qui encouragent chacun au respect de soi, des autres et de Dieu», explique son directeur Patrick Gasser. «Tout est mis en œuvre afin que chaque enfant soit en sécurité tant au niveau physique, qu’émotionnel ou spirituel. Dans nos camps la vulgarité, les mauvaises plaisanteries, la moquerie sont prohibés, nous privilégions le dialogue et l’écoute.»
Patrick Gasser connaît personnellement l’importance d’un tel environnement, lui qui a fréquenté les camps de l’espoir de la Croix-Bleue quand il était enfant: «A l’école on m’embêtait beaucoup, mais aux camps j’avais des amis, des personnes qui avaient le temps de m’écouter, de jouer avec moi.» Aujourd’hui, il en est convaincu: «L’approche spirituelle a des effets positifs sur le développement de l’enfant et de son identité, lui accordant une plus grande confiance en soi, ainsi qu’une capacité de résistance nécessaire pour faire face aux situations de vie difficiles.»

Repartir régénéré
Le Tabor, en Alsace, qui fête cette année ses soixante ans d’existence, se vit comme «un lieu d’accueil et d’écoute, de ressourcement, de connexions, pour repartir régénéré, reposé, renouvelé en Christ», selon Etienne et Corinne Ansen, directeur-gérants. «Les personnes peuvent s’y détendre devant Dieu et apporter chacune leurs fardeaux. Quoi de plus beau que de voir des personnes fatiguées par la vie, meurtries, abimées, repartir avec un sourire, un espoir renouvelé par la présence de Christ? C’est cela notre motivation.»
Certes, Dieu peut se rencontrer partout et tout le temps. Mais Etienne et Corinne Ansen insistent: «Faut-il nécessairement se trouver au fond du gouffre pour l’entendre? Ne vaut-il pas mieux se mettre à l’écart dans un endroit béni par Dieu?» Il en sont persuadés: «Vivre des vacances dans un lieu où l’on recherche la présence de Dieu, c’est se mettre au bénéfice de la grâce et de l’amour de Dieu de façon plus intense. Nous avons vu des transformations de vie en direct. Alors, pourquoi se priver de tels lieux de vacances?»

Marie Lefebvre-Billiez et Christian Willi

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x