L'article

Une offrande extravagante

Une offrande extravagante
 
15.11.19 - La Bible au féminin
C’est l’une des rencontres de Jésus avec des femmes, rapportées dans les Evangiles qui sort de l’ordinaire. Car nous ne connaissons pas son nom et elle ne dit pas un mot, mais son geste parle plus fort que tout. A Béthanie, cette femme s’est approchée de Jésus, dans la maison d’un lépreux et lui a versé un parfum de grand prix sur la tête.
Trois textes racontent des événements similaires: Luc 7, 36-8.
3; Jean 12, 1-11 et Matthieu 26,6-13. S’agit-il de la même femme? Les similarités le laissent penser, mais les différences entre les récits interrogent

Contraste maximum
La valeur du parfum que la femme de l’Evangile de Matthieu déverse sur la tête de Jésus fait débat parmi les disciples, lesquels s’indignent d’un tel «gaspillage»: la valeur de son offrande est estimée à trois cents pièces d’argent, l’équivalent du salaire annuel moyen d’un ouvrier de cette époque. On aurait mieux fait de donner une telle somme aux pauvres, suggèrent les disciples. Cela semble être une initiative charitable. Pourtant, ne nous laissons pas tromper: si Matthieu souligne le prix du parfum, ce n’est que pour raconter juste après (26,14-16) que Judas Iscariote n’hésite pas à vendre son maître pour un dixième de cette somme: trente pièces d’argent. Une femme a démontré son attachement à Jésus en sacrifiant une somme énorme pour lui, alors que son propre disciple Judas le trahit pour dix fois moins.

Prêtresse
Cette femme assume un rôle de prêtresse en consacrant Jésus.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Istockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x