L'article

Si(x) simple: Non, je ne reporte pas à demain!

Si(x) simple: Non, je ne reporte pas à demain!
 
15.05.18 - On a souvent la fâcheuse habitude de remettre à demain ce que l’on peut faire aujourd’hui. Cela cause bien des soucis et nuit à la tranquillité de l’esprit. Alors, comment changer? Quelques pistes.
1) Prendre conscience que, si cette habitude (remettre à demain) semble anodine de prime abord, elle s’avère problématique au quotidien car elle génère des sentiments de culpabilité et plombe son estime de soi.

2) Décider d’affronter cette habitude insidieuse et demander à Dieu son aide pour développer de la diligence afin d’effectuer chaque jour ce qui est prioritaire.

3) Envisager l’accomplissement de la tâche en suspens; cela procure un sentiment anticipé de joie et de soulagement, en cultivant la pensée qu’« il vaut mieux la fin d’une chose que son commencement » (Eccl. 7, 8).

4) Séquencer ses journées, fractionner ses tâches et s’accorder des pauses de cinq minutes toutes les vingt à vingt-cinq minutes: c’est la méthode Pomodoro inventée par Francisco Cirillo, alors qu’il était encore étudiant.

5) Se fixer trois à cinq objectifs réalistes (lire trente pages d’un livre encourageant, par exemple) à atteindre chaque jour.

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x