L'article

Ma relation avec mon père influence encore ma vie de femme

Ma relation avec mon père influence encore ma vie de femme
 
22.05.08 - Prendre son indépendance ne rime pas forcément avec régler les histoires d’héritage familial. Trois femmes racontent leurs relations avec leur père, leurs luttes et leurs prises de conscience. Décodages avec la psychologue Geneviève Wirth
Apprendre à faire face à l’autorité
Mélanie, la trentaine, est croyante depuis une dizaine d’années. Ado, elle a multiplié les amourettes?: «C’était ma façon de susciter l’admiration des hommes, sentiment que j’avais de la peine à faire naître dans les yeux de mon père», explique la jeune femme. «D’un côté, mon père est relationnel, drôle et d’un abord facile, mais dans mon enfance, il était aussi très impulsif et pouvait se montrer colérique, lorsqu’une situation le dépassait», se souvient-elle. Si dans le domaine affectif, Mélanie a trouvé paix et stabilité, elle a dernièrement pris conscience de sa tendance à entrer dans un rôle de petite fille soumise face aux hommes qui l’impressionnent - patrons et pasteurs, typiquement. Dans son lieu de travail actuel, tous ces ingrédients déstabilisants sont réunis?: patron exigeant et impressionnant, rencontre de personnes en vue. «J’ai comme l’impression que le Seigneur m’y a emmenée en thérapie pour que je grandisse et que j’apprenne à faire face à l’autorité», confie-t-elle dans un sourire.

Geneviève Wirth?: Dans le cas de Mélanie, il pourrait être utile d’instaurer une forme de dialogue intérieur entre elle et la petite fille qu’elle était, afin que sa personne actuelle la rassure par rapport aux colères de son père qui n’ont pas forcément été comprises en tant qu’enfant, en lui disant par exemple?: «S’il s’est fâché, ce n’est pas à cause de toi». Cela permet souvent de dépasser les situations de blocage.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x