L'article

Les vacances d’été, juste le temps d’une retraite spirituelle

Les vacances d’été, juste le temps d’une retraite spirituelle
 
15.05.18 - Etre en congé, une occasion de se recentrer sur Dieu? Certains trouveront l’idée ennuyante, ou pas reposante. Loin d’être une contrainte ou un devoir, la retraite spirituelle permet de s’arrêter un instant pour faire le plein. Analyse.

Dossier Vacances-chrétiennes.com
Au cours d’une année chargée, une retraite spirituelle permet de se ressourcer. Quelques pistes pour remplir ce temps mis à part pour Dieu.

Du temps pour faire le point sur sa vie
«C’est comme une respiration plus profonde et plus intense, autant pour le corps que pour l’âme»: c’est ainsi que Nicolas illustre ce que représente pour lui une retraite spirituelle. Sa première expérience dans le domaine, il l’a effectuée en 2012: «J’avais un fort besoin de me mettre à l’écart pour faire le point tant au niveau personnel, professionnel que dans ma relation avec Dieu», détaille le quadragénaire.
Depuis, il effectue deux à trois retraites par année, d’un à deux jours.
Mère de famille, Pauline* a elle aussi éprouvé le besoin de se mettre à l’écart suite à une surcharge entre ses activités professionnelle, familiale et son investissement associatif: «Je me suis vue perdre pied et ne plus trouver sens à mes activités, me perdre dans mon identité», développe la jeune femme. Consciente de toujours retomber dans un même schéma de fonctionnement, elle aspirait à trouver une porte de sortie.

Du temps pour se reconnecter à Dieu
«Dès le départ, la retraite spirituelle a été un appel intense à retrouver et rétablir la connexion avec mon Dieu, là où je me sentais parfois vide, désemparé, en recherche», précise Nicolas. Afin de permettre cette connexion avec Dieu, il a choisi la Montagne de prière à la Communauté des diaconesses de St-Loup, un lieu propice au ressourcement dans lequel il se sait dégagé de tous soucis d’organisation ou de logistique.
Si au début il allait en retraite avec la volonté de trouver des réponses à des questions spécifiques, il a découvert «que le Seigneur m’y attendait pour me proposer de cheminer avec lui là où il savait mon besoin de cheminer.» Nicolas a également expérimenté qu’en mettant du temps à part pour Dieu, celui-ci prenait soin du reste.
De son côté, Pauline se dit reconnaissante d’avoir été entourée par des «personnes clés», qui l’ont accueillie dans l’étape de vie qui était la sienne, avec bienveillance et écoute. «Des promesses de mon Papa céleste, sa parole, des images reçues dans la prière ont été un réel encouragement. J’ai réalisé au cours des mois suivants que ces images prenaient forme dans ma vie, selon le plan architectural de Dieu.»

Du temps pour écouter Dieu
Pour Pauline comme pour Nicolas, une retraite est un temps particulièrement favorable pour écouter Dieu. «Rien que la volonté de prendre ce temps est une ouverture à la voix de Dieu. Ensuite, avoir un cœur réceptif et accueillir ce qu’il propose est une porte de changement sur le long terme», souligne Pauline.
Toutefois, ce processus n’a pas été facile pour elle car elle a permis à Dieu d’éprouver ses sécurités, ainsi que ce pourquoi elle s’est investie pendant des années et qui pouvait être assimilé à une idole dans sa vie. Nicolas identifie une retraite spirituelle au fait «d’aller au désert», à l’écart du monde, comme Jésus le faisait pour chercher la présence de son Père. Il souligne: «Bien que ma méditation quotidienne soit aussi un moment avec Dieu, les temps de retraite forment une parenthèse encore plus particulière dans ma relation avec Dieu, surtout lorsqu’il s’agit de passer des étapes de vie, de surmonter des crises ou des épreuves.»

Des effets sur le long terme
Aux dires de Nicolas et Pauline, les bienfaits d’une retraite spirituelle ne sont pas seulement momentanés mais se prolongent dans le temps. «C’est bien souvent des semaines ou des mois après la retraite que j’en ai découvert le fruit ou le bénéfice», analyse Nicolas. Pauline mentionne aussi des bienfaits sur la longueur, même deux ans après: «Des choix d’orientation professionnelle ont été effectués, une clarté s’est installée dans ma tête, mon identité rétablie m’a consolidée et permis de vivre un “grand nettoyage” dans mon histoire de vie.» Aujourd’hui encore, ce processus se poursuit dans sa vie, grâce à un soutien en relation d’aide et dans la prière.

*prénom d’emprunt

Sandrine Roulet

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 
En savoir plus

Du temps pour jeûner

Anne, soixante-six ans, fait une fois par année un temps de jeûne et de prière durant trois jours à Loperhet, dans le Finistère, et ceci depuis dix ans. Son objectif est simple: être avec Dieu. «Le jeûne libère ma volonté, réveille mon corps et mon esprit», confie Anne. Elle estime en outre que la régénération spirituelle engendrée par le jeûne lui donne une plus grande acuité pour comprendre les enseignements bibliques. «C’est pour moi un temps de plus grande obéissance à Dieu et je sais que cela lui est agréable», complète la retraitée.
Autre atout de ses retraites de jeûne et prière: expérimenter la miséricorde pour ceux qui souffrent de la faim, car au début de son séjour, elle ressent le manque de nourriture dans son corps. Anne est par ailleurs convaincue que jeûner est bénéfique pour la santé: «le jeûne est efficace contre le cancer car les cellules purifiées rejettent les cellules malades», considère-t-elle. Même sans être malade, elle assure que son corps bénéficie de ce traitement prophylactique.

 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x