L'article

Le regard de trop de la femme de Lot

Le regard de trop de la femme de Lot
 
15.11.18 - On sait que cette femme est devenue un pilier de sel, mais que peut-on encore apprendre de sa fin tragique? Récit.
«Souvenez-vous de la femme de Lot», s’est exclamé Jésus (Luc 17, 32). Pourquoi le Christ évoque-t-il cette femme plus de deux mille ans après la destruction de Sodome et Gomorrhe?

Une belle vie
Lot était le neveu du patriarche Abraham. Les deux hommes étaient devenus prospères et avaient amassé tant de bétail que les pâturages ne suffisaient plus pour les deux familles. A la longue, ils ont compris qu’il serait préférable de se séparer. Lot a choisi les terres fertiles près de la ville de Sodome pour installer sa famille et ses troupeaux.
Le couple de Lot a prospéré et, les années passant, s’est rapproché de Sodome puis s’est établi dans la ville. Lot était devenu un homme riche et respecté dans cette ville peu respectable. Sa femme devait connaître une vie relativement aisée. Elle avait certainement une belle maison et le personnel nécessaire pour l’entretenir.
Plusieurs de ses filles avaient réussi à se trouver des maris, donc elle avait la perspective de belles années encore avec des petits-enfants. Oh oui, la vie était belle.

La déchirure
Mais voilà, la ville de Sodome était tellement corrompue que le Ciel a envoyé des anges -dans des corps d’hommes- pour faire un constat des dégâts et exécuter un jugement contre elle. Lot les a accueillis à la porte de la ville et les a invités chez lui. Sa femme, toute bonne maîtresse de maison qu’elle était, a dû les recevoir chaleureusement, faisant préparer des chambres pour la nuit..
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x