L'article

La repentance n’est plus tendance

La repentance n’est plus tendance
 
23.05.13 - Pourquoi la repentance est-elle si impopulaire et les livres manquent-ils à ce point sur le sujet? Peut-être a-t-on mal compris sa signification et ses bienfaits?
Mais pourquoi devrais-je me repentir? Tout d’abord, la Bible dit que «tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu» (Rom. 3, 23). Alors, si je prétends ne pas pécher, je ne suis pas dans la vérité (selon 1 Jn. 1, 8). Mais on peut ensuite lire que «si nous confessons nos péchés, Dieu est fidèle et juste pour nous les pardonner et nous purifier de tout mal». N’est-ce pas une bonne nouvelle?

Me repentir, mais de quoi?
«Si le terme “péché” est déjà difficile à prononcer pour certains, comment arriver à se repentir?», se demande la coach professionnelle Evelyne Chappuis.
Elle poursuit comme pour nous interpeller: «Suis-je assez consciente de la perfection de l'amour de Dieu envers moi et de sa sainteté pour réaliser que je l’offense quotidiennement par mes agissements?». Dans son livre «Qu’est-ce que la repentance?» (ed. Europresse), John Colquhoun, théologien britannique du 18e siècle, parle de la nécessité pour tous de se repentir «que l’on soit pécheur notoire ou "petit" pécheur.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x