L'article

La prière, aussi une histoire de tempérament

La prière, aussi une histoire de tempérament
 
24.11.17 - Votre vie de prière diffère-t-elle de celles de votre mère ou de votre copine? D’après le psychothérapeute Pablo Martinez, cela pourrait être lié à votre tempérament. Eclairage.
Certaines personnes semblent avoir une facilité naturelle pour prier alors que d’autres ont besoin de se discipliner pour «entrer dans la prière». Dans Redécouvrir la prière (éd. La Ligue), co-écrit avec son frère théologien, le psychothérapeute Pablo Martinez fait le lien entre les quatre types de tempéraments et notre approche de la prière.

Le type Pensée
Chez vous, la logique prédomine sur le sentiment? Vous affrontez les situations de la vie avec votre raison? Vous faites partie du type Pensée. «Sans devenir forcément des intellectuelles, les personnes ayant ce tempérament aiment penser. Elles procèdent par déductions logiques et cherchent la vérité. Eprises de lecture, elles se plaisent dans le monde des idées», détaille Pablo Martinez. Selon lui, ce type s’approche de Dieu avec une mentalité rationnelle.
«L’important n’est pas de sentir Dieu mais plutôt le trésor d’idées nouvelles qui lui viennent quand il prie.» Avant de prier, il aura besoin d’une base objective; s’inspire en général d’une lecture biblique.

Ses points forts: Ce type de tempérament a une remarquable capacité d’auto-critique et de confession. Sa préoccupation pour la justice et la vérité en fait un bon intercesseur pour des situations liées à l’injustice ou la pauvreté.

Ses points faibles: La prière n’est pas un acte spontané pour lui car elle implique une relation eAt l’expression de sentiments. Ces personnes doivent veiller à un équilibre entre raison et cœur.

Le type Sentiment
Vous cherchez l’intimité dans vos relations et avez une grande capacité à communiquer chaleur et affection? Vous faites partie du type Sentiment. «On rencontre fréquemment ce type chez les femmes ainsi que les artistes, les musiciens, les poètes», explicite Pablo Martinez. Chez ces personnes, le cœur prédomine sur la raison. Leur vie de prière a les caractéristiques d’une relation affective, personnelle et chaleureuse. Dans une prédication, cette personne cherchera l’inspiration tandis que le type Pensée cherche une bonne théologie. L’image du Bon Berger qui veille sur ses brebis et en prend soin attire particulièrement ce type Sentiment.

Ses points forts: C’est le type le mieux doté pour saisir la foi comme une relation d’amour. Sa capacité à donner et à se donner au Seigneur ne connaît pas de limites.

Ses points faibles: Le risque est de tomber dans un subjectivisme excessif et d’être déstabilisé lorsqu’on ne sent pas Dieu. Les personnes qui appartiennent à ce groupe pourraient explorer les dimensions plus objectives de la prière: l’intercession, la requête...

Le type Intuition
Vous devinez les possibilités d’une personne ou d’une situation au-delà des apparences? Vous êtes tournée vers le futur? Vous êtes du type Intuition. «C’est un visionnaire, un pionnier», détaille le thérapeute. L’intuitif possède une sensibilité innée aux choses spirituelles. «Dans sa vie de prière, c’est lui qui entre avec le plus de facilité dans la présence de Dieu. De par sa constitution, la transition de son monde intérieur au monde divin est facile puisque tous deux lui sont proches», commente Pablo Martinez. Pour le type Intuition, la liberté dans la prière est vitale parce qu’elle lui permet d’arriver au mystère de Dieu d’une façon personnelle.

Ses points forts: Une grande sensibilité à son monde intérieur, aux visions, inspirations, images. Il peut imaginer avec une extraordinaire richesse ce que sera la vie au Ciel.

Ses points faibles: Une tendance à la prière contemplative peut être inconsciemment une forme de mantra. Le type Intuition devrait cultiver la prière d’intercession pour des besoins concrets. Et se concentrer sur sa méditation de la Parole de Dieu pour ne pas laisser errer son esprit.

Le type Sensation
Vous êtes très attentive aux perceptions captées par vos cinq sens? Vous êtes d’une grande spontanéité? Votre tempérament est de type Sensation. Tout ce qu’une personne de ce type perçoit est important, jusqu’aux détails pratiques. «Une stimulation externe adéquate le dispose facilement à la prière informelle. Ainsi un coucher de soleil, un paysage, une scène esthétique sont suffisants pour que jaillisse spontanément son adoration pour Dieu», détaille le thérapeute. Cependant, il ne lui est pas évident de se mettre à prier de manière formelle: la discipline lui coûte. Parce qu’il vit dans le présent, sa vie de prière sera centrée sur le «maintenant». C’est le type qui a le plus besoin du stimulant de la communauté pour prier.

Ses points forts: Ce type n’a pas de difficulté à entrer en relation avec Dieu, il lui parle avec une âme d’enfant. Autre atout: sa grande disposition à la prière improvisée.

Ses points faibles: Se mettre à prier lui demandera un effort car la transition du monde extérieur vers son monde intérieur lui est difficile. Il est sujet à des variations d’humeur qui impactent sa foi.

Sandrine Roulet

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

x