L'article

La laïcité garantit la liberté individuelle»

La laïcité garantit la liberté individuelle»
 
21.08.17 - Conseillère nationale socialiste suisse, Ada Marra est aussi une chrétienne qui s'assume. Rencontre avec une femme déterminée.
Pourquoi vous êtes-vous engagée en politique et qu’en espérez-vous?
Je n'en espère rien. L'espoir, je l'ai en Dieu. La politique est le garant de la démocratie, de son fonctionnement. Mais les changements viennent surtout du monde associatif et culturel. C'est sous leur impulsion que je me suis par exemple engagée pour le Revenu universel.

Vous êtes socialiste et chrétienne: on a l’idée que la gauche est humaniste ou athée et que la droite est culturellement chrétienne. Êtes-vous une personnalité atypique ou les clichés sont-ils erronés?
Il faut cesser de mettre les gens dans des cases. Il existe tout un mouvement de chrétiens de gauche.
Sur le plan économique, je cultive une vision marxiste du vivre ensemble. Avec des valeurs de solidarité, de partage, de cohésion, d'amour du prochain que l'on trouve dans la Bible. Ce n'est pas dans cette dernière que je trouve les termes de profit, de productivité, d'efficacité. Sans vouloir faire entrer à mon tour les autres dans les cases, je ne comprends pas qu’on se dise chrétien et qu’on défende ces idées.

En tant que croyante, quelle est votre perspective sur la laïcité?
A gauche, on défend la laïcité qui garantit la liberté individuelle. Cet espace de liberté propice à la formation, à l'éducation et au développement des idées est nécessaire. Il permet aussi de relire les textes (Bible, Coran, etc.) dans le contexte actuel. Mais lorsque la laïcité est trop forte, on assiste alors à des réflexes de repli identitaires. J'aimerais être de ceux qui parviennent à montrer à ceux qui l'ignorent ou qui en doutent, que le religieux est une bonne contribution pour le vivre ensemble.

Comment avez-vous découvert la foi?
Je ne l'ai pas découverte, j'ai toujours été croyante. Enfant, j’habitais à côté d’une Église et mes parents, des catholiques non pratiquants m'y ont envoyée.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Ada Marra face aux enjeux politiques en Suisse

Vous avez gagné une bataille indécise sur la naturalisation des étrangers de la troisième génération en Suisse. Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer cette initiative parlementaire?
Dans le passé, j'ai siégé à la Commission des institutions politiques du Conseil national. En règle générale, c'est l'Union Démocratique du Centre (UDC, parti politique suisse de droite) qui fixait l'agenda politique sur les questions liées aux étrangers. Lorsque le Peuple suisse a refusé les contraintes à la naturalisation voulue par l'UDC, j'ai saisi cette occasion pour lancer cette initiative parlementaire afin de faciliter l'accès à la nationalité suisse pour les étrangers de troisième génération. Le fait d'être moi-même fille d'immigrés italiens m'a rendue sensible à cette question.
(...)
 

x