L'article

La femme: un piège plus amer que la mort?

La femme: un piège plus amer que la mort?
 
22.08.19 - Quelle perception l’auteur de l’Ecclésiaste avait-il de la femme? Un film récent est construit à partir de l’un des versets de ce livre. Mais l’interprétation donnée est-elle cohérente avec l’ensemble du texte? Point de vue avec Emmanuelle Dobler, jeune pasteure réformée suisse.
Le film documentaire #femalepleasure paru en 2019 évoque les problématiques liées à la sexualité des femmes dans cinq régions et religions du monde. C’est en le visionnant que j’ai découvert l’existence d’Eccl. 7, 26 dans la Bible (cf. encadré). En effet, ce verset est apparu à l’écran pour illustrer la perception qu’a le christianisme de la femme. Avec beaucoup de surprise et ce qu’il faut de curiosité, je me suis mise à la recherche d’une explication à ce texte.

Un texte à contradictions?
Les premiers livres que j’ai pu ouvrir m’ont confirmé que le passage était très controversé au sein de la communauté scientifique et qu’il donnait parfois à l’Ecclésiaste une réputation de misogyne. Pourtant l’auteur n’écrit pas toujours sur ce ton. Sa recherche principale consiste à rassembler des proverbes, trouver la sagesse et du sens au monde qui l’entoure.

Plusieurs tensions et contradictions sont donc présentes dans le livre. L’une des plus flagrantes concerne les femmes. Si la lecture d’Eccl. 7, 26 n’a pas découragé un trop grand nombre d’entre elles, un peu plus loin on peut lire: «Jouis de la vie avec la femme que tu aimes, pendant tous les jours de ta vie de vanité, que Dieu t’a donnés sous le soleil» (Eccl. 9, 9).

Une cohérence non-misogyne?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 
En savoir plus

Eccl. 7, 26

«Et j'ai trouvé plus amère que la mort la femme dont le coeur est un piège et un filet, et dont les mains sont des liens; celui qui est agréable à Dieu lui échappe, mais le pécheur est pris par elle» (Eccl. 7, 26).
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x