L'article

La femme souffre-t-elle d’une malédiction divine?

La femme souffre-t-elle d’une malédiction divine?
 
21.02.18 - A la lecture de Gen. 3, 16 on pourrait penser que la femme a été soumise à une malédiction incontournable. Et si le projet de Dieu était tout autre? Le regard de la théologienne Marie-Noëlle Yoder.
«J’augmenterai la souffrance de tes grossesses. C'est dans la douleur que tu mettras des enfants au monde. Tes désirs se porteront vers ton mari, mais lui, il dominera sur toi» (Gen. 3, 16).


Dans le jardin d’Eden, Dieu a créé Adam et Eve, ensemble, à son image. Il leur a confié le soin de la terre et leur a commandé de se multiplier afin de peupler la terre. Il leur a donné un jardin entièrement à leur disposition. La seule limite: le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal qui les feraient mourir.
Dans leur volonté d’être «comme des dieux», et trompés successivement par le serpent, Eve puis Adam ont succombé à la tentation et ont goûté au fruit défendu. Ils se sont rendu compte de leur nudité et Dieu les a mis face à la conséquence de leur acte. Exclus du jardin, le serpent, Eve et Adam doivent chacun supporter les conséquences de leur choix dans deux domaines: leurs fonctions vitales et leurs relations.

Une relation brisée
La tentation d’être comme des dieux, c’est-à-dire totalement autonomes, brise le lien entre les humains et Dieu, mais aussi entre l’homme et la femme. Alors qu’ils étaient créés dans une formidable unité, ils se retrouvent l’un face à l’autre dans un rapport de pouvoir. Alors qu’ils étaient une bénédiction l’un pour l’autre et en sécurité l’un avec l’autre, le péché les met face à face dans une relation potentiellement dangereuse.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

x