L'article

Kidnappée au Mexique!

Kidnappée au Mexique!
 
24.11.17 - Ses livres (éd. iCharacter) font fureur parmi les parents de jeunes enfants. Mais peu de lecteurs savent qu’Agnès de Bézenac a commencé à les publier avec son mari Salem à la suite d’un kidnapping et d’un cambriolage à main armée. Rencontre.
Au Mexique, peu de personnes kidnappées sont retrouvées. Que vous est-il arrivé?
On m’a forcée à monter dans une voiture. C’était le 27 juillet 2010. Les hommes me criaient de me taire et me donnaient des coups. Mais depuis le fond de la voiture, je ressentais le besoin de parler en continu de ma foi et de Dieu. Au bout de quelques heures, les hommes m’ont relâchée dans un lieu désert, «par respect pour ma foi».
Dix mois plus tard, nous avons eu droit à un cambriolage à main armée dans notre maison. Mes enfants et moi avons été menacés et enfermés. Tout ce qui avait de la valeur a été emporté.
C’est là que j’ai demandé à Dieu ce qu’il voulait faire de ma vie, puisqu’il m’avait épargnée deux fois en si peu de temps.

Suite au kidnapping et au cambriolage, votre relation avec Dieu a-t-elle changé?
Depuis ces expériences, j’ai acquis la certitude que le Dieu qui m’a épargnée à l’époque peut aussi m’aider dans mes épreuves actuelles. Ces traumatismes ont également bousculé mes priorités, mes désirs et mes objectifs. Ce que j’en ai retiré, c’est que ma vie ne se résume pas à mes projets ou aux livres que je publie, mais plutôt à ce que je découvre de Dieu au fil de ces expériences. Il s’agit d’une relation que j’entretiens avec lui, dans les beaux jours comme dans les difficultés.

Vous racontez que suite aux nombreux coups reçus, vous continuez à souffrir de migraines. Comment ces douleurs affectent-elles votre travail?
Oui, je souffre effectivement de lésions cervicales qui me causent encore de graves migraines. J’ai vu de nombreux médecins et ostéopathes, et finalement, je me discipline pour régulièrement faire des exercices et pour marcher. D’ailleurs, mon mari et moi profitons de notre promenade quotidienne pour faire une réunion de travail et prendre un temps de prière. Croire que j’accomplis la mission que Dieu m’a confiée me permet aussi de surmonter mes douleurs.

Quand avez-vous commencé à publier des livres pour enfants?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Un projet de famille… élargie

On retient qu’Agnès est dessinatrice, mais en réalité, elle et son mari prient ensemble au sujet des scénarios et des jeux - souvent inspirés de leur quotidien - et les soumettent à des professionnels de l’enfance.
Viennent alors les avis de leurs enfants, Alvin (11 ans) et Adina (9 ans). Agnès se charge ensuite des dessins et Salem s’occupe de l’impression, de la mise en ligne, et de confier les textes à des traducteurs, etc.
Agnès insiste également sur toute l’aide pratique et financière reçue de nombreux anonymes, en toute discrétion. Sans eux, comment pourraient-ils réaliser ces projets?
 

x