L'article

Jésus: vraiment ressuscité?

Jésus: vraiment ressuscité?
 
21.02.18 - Après bientôt deux mille ans, la résurrection de Jésus fait encore débat, mais les contestations ne tiennent pas si facilement la route. Quelques pistes de réflexion.
Soyons claires: par définition, un miracle ne peut jamais s’expliquer par des faits démontrables scientifiquement. Il est cependant possible d’établir un faisceau d’indices soutenant que l’explication la plus crédible serait justement celle qui défie la science. C’est ce qu’a tenté de faire Josh McDowell, un étudiant en droit agnostique devenu fervent défenseur de la foi, dans Le Verdict (éd. Vida). Il y prend à bras-le-corps de nombreuses controverses en rapport avec la Bible, dont la résurrection.

La théorie de l’évanouissement
D’après certains, Jésus aurait pu «ressusciter» parce qu’il n’était pas mort, seulement comateux. Mais comment un homme -même en bonne santé- aurait-il réussi à se débarrasser des mètres de tissu enroulés autour de son corps, déplacer depuis l’intérieur la pierre tombale scellée que plusieurs femmes ensemble ne pouvaient rouler, et lutter avec les soldats avant de disparaître? Et dans le cas de Jésus, tous ces exploits auraient été précédés d’une nuit blanche, d’une absence d’alimentation, d’une flagellation, et d’une crucifixion ayant accessoirement mutilé ses pieds...


La théorie du vol
Dès le départ, les Juifs ont soutenu que les disciples avaient volé le corps de Jésus afin de faire croire à sa résurrection. Preuve s’il en est que le corps avait en tout cas disparu de la tombe. Mais comment peut-on imaginer que les disciples auraient affronté une bande de soldats alors qu’ils s’étaient enfuis lors de l’arrestation et que Pierre avait nié trois fois connaître Jésus face à une simple servante? Et comment croire que des soldats se seraient tous endormis, risquant ainsi la peine de mort? Et quels voleurs auraient pris le temps de dérouler du corps lacéré le linceul rempli d’aromates avant de s’enfuir? (Jn. 20, 6-7).

La théorie de la fausse tombe
Les femmes et plus tard les autres disciples se seraient-ils tous trompé de tombe en ce fameux dimanche matin? Joseph d’Arimathée, propriétaire des lieux, aurait pu les détromper.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x