L'article

Je veux être patiente...tout de suite!

 
21.11.11 - Après la joie, la maîtrise de soi et la foi, nous continuons notre exploration du fruit de l’Esprit produit dans la vie des croyants selon Galates 5,22. Ce trimestre, la patience met nos nerfs à rude épreuve...
Face aux contrariétés de la vie
Dans un monde où tout va très vite et où le «tout et tout de suite» est habituel, la patience va à contre-courant du rythme de nos journées et de nos années. Quand, au volant derrière un automobiliste admiratif des paysages; quand, enfin prête pour aller au culte, je réalise que mon fiston, auquel j'ai dit plus d'une fois d'aller s'habiller, est encore en pyjama et joue tout tranquillement; quand la copine ne répond pas tout de suite au SMS envoyé; quand je prie depuis des années pour un sujet précis sans voir de résultats : comment est-ce que je réagis ? Mon quotidien est marqué par des contrariétés, des énervements et des frustrations liés à mes impatiences. Consciente de mon manque de patience, je me surprends à dire : «Seigneur, donne-moi la patience, mais tout de suite!»

La persévérance face à l’épreuve ou aux imprévus
La patience n'est pas vraiment naturelle. Elle est donc est un fruit à laisser grandir.
Etre patient, c'est rester calme au moment même où nous aurions «envie» de bouillonner d’agacement, dans cette file d’attente qui n’avance pas ou en attendant cette amie qui est en retard à chaque rendez-vous. C'est aussi développer la persévérance, la résistance et la constance dans un projet que l’on tentera de mener à bien malgré la lenteur apparente ou de potentiels obstacles. Etre patiente, c'est aussi supporter ce qui est pénible sans se laisser abattre ou irriter.

Dieu, patient par excellence
La Bible est un livre d'attente et de patience. Dieu, par nature, est patient. Il prend son temps.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x