L'article

«Guérisseuse Reiki, j’ai découvert Jésus»

«Guérisseuse Reiki, j’ai découvert Jésus»
 
15.05.18 - Ivana aimait faire du bien aux autres, et toute technique de guérison l’intéressait. Jusqu’au jour où elle a pris conscience que ces pratiques la détruisaient...
Lorsqu’un collègue lui propose d’apprendre à pratiquer le Reiki, Ivana, qui vient de terminer une école de massage, n’hésite pas. La jeune femme de 30 ans se rend donc dans un chalet, et là, se forme auprès d’un Maître Reiki. Elle y apprend à imposer les mains aux gens pour rééquilibrer leurs chakras, «les sept centres énergétiques situés entre le sommet de la tête et le pubis». Comment sait-elle quelles parties du corps travailler? «J’entendais des voix qui me disaient de faire ceci ou cela», confie-t-elle. Elle se forme ensuite à la réflexologie.

Toujours plus loin...
Quelques temps plus tard, ce même collègue propose à Ivana d’approfondir sa maîtrise énergétique au moyen de cristaux.
Elle se réjouit d’ajouter une corde à son arc de bienveillance. «J’ai toujours eu la volonté de faire du bien aux autres», explique celle qui lit depuis longtemps dans le marc de café à l’exemple de sa grand-mère voyante. Ivana se forme ainsi au pendule (avec un cristal) et à l’utilisation de cristaux pour soigner. Toujours selon les indications qui lui sont données par les voix. Ivana s’intéresse aussi au chamanisme, car «on veut toujours donner plus aux autres».
Pourtant, quelque chose ne va pas. Alors qu’elle aide de nombreuses personnes, Ivana elle-même va de plus en plus mal: «Pour moi, ça ne fonctionnait pas.» Elle ne se supporte pas, ne peut pas se regarder dans un miroir, manque de sérénité. «Avec la pratique Reiki, on devient un canal qui puise dans l’énergie cosmique. Cela m’éreintait.» A tel point que «je devais me faire soigner pour ensuite donner aux autres».

Un amour.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x