L'article

Dossier, 3ème partie: Quatre domaines où nous sommes vulnérables

 
21.11.11 - La bataille pour des pensées positives et saines fait rage dans plusieurs secteurs de notre vie. Voici quatre domaines où le combat est particulièrement difficile
1. «Que va-t-il arriver ?» : l ’inquiétude
Nous sommes parfois sujettes à l’inquiétude, voire à l’anxiété. Nous avons peur qu’il arrive quelque chose à ceux que nous aimons, peur de perdre notre travail. Nous craignons qu’une maladie empire. Et même des «détails» peuvent nous pourrir la vie, comme l’inquiétude face à l’inconnu, une quantité de petites choses à faire dans une journée bien remplie, etc. Sans parler des pensées que l’on rumine sur des rencontres ou événements passés que nous croyons avoir mal gérés.
«Chaque croyant a le privilège de pouvoir refuser le souci et l’inquiétude», rappelle très justement Joyce Meyer. «La paix ne peut être communiquée de l’extérieur; c’est un fruit de l’Esprit, et le fruit émane directement du cep. Dieu sait ce dont nous avons besoin avant que nous ne le demandions. Si nous lui faisons simplement connaître nos besoins, il nous exaucera en son temps parfait. L’inquiétude ne nous aide en rien. En fait, elle fait obstacle à notre progression. Celui qui s’inquiète s’imagine qu’il peut résoudre son problème d’une façon ou d’une autre. Quand on s’inquiète, les pensées tournent à toute allure, en quête de solutions. L’orgueilleux est sûr de lui, alors que celui qui est humble est sûr de Dieu. L’orgueilleux s’inquiète; l’humble attend.»

2. «Je ne vaux pas grand chose» : l ’auto-dénigrement
«Je suis convaincue que 85% de nos problèmes découlent de l’opinion que nous avons de nous-mêmes», avance Joyce Meyer.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x