L'article

«Des efforts positifs mais insuffisants»

«Des efforts positifs mais insuffisants»
 
15.02.19 - Le climat est au coeur des préoccupations des chrétiens comme des politiques. Trois questions à Jacqueline De Quattro, cheffe du Dép. de l'environnement du canton de Vaud (Suisse).
Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique dans nos régions?
Globalement, la température a augmenté de 1,8°C depuis 1850, les épisodes de canicule sont plus fréquents, les glaciers fondent à un rythme toujours plus soutenu, le régime des précipitations se modifie. En Suisse, par exemple, la température des eaux du lac Léman a augmenté de 1°C en cinquante ans et le réchauffement dans l’arc alpin est deux fois plus fort que la moyenne planétaire.

Une loi pionnière sur l’énergie est entrée en vigueur en 2014, au niveau régional, et un Plan climat est en préparation.
De quoi s’agit-il?

La loi de 2014 exige notamment que tout nouveau bâtiment couvre au minimum 20% de ses besoins en électricité et 30% de ses besoins en eau chaude par des ressources renouvelables. Quant au Plan climat cantonal, il est basé sur trois axes d’action: réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES); prévenir et gérer les impacts des changements climatiques; suivre et documenter les mesures du plan climat ainsi que les impacts des changements sur le territoire.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 
En savoir plus

Bilan français contrasté

En France, les énergies renouvelables représentent actuellement 14% du bouquet énergétique. L’ancien ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, avait indiqué début 2018 que les émissions de GES avaient progressé à nouveau après des années de baisse quasi-continue.
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x