L'article

Chrétienne non-pratiquante, avez-vous dit?

Chrétienne non-pratiquante, avez-vous dit?
 
15.05.18 - Quel est le rapport entre la foi en Jésus-Christ et l’expression quotidienne de celle-ci? Décryptage.
L’homme installé devant le match de foot télévisé, avec sa bière et ses chips, déclare à qui veut l’entendre qu’il est un sportif non-pratiquant. Une femme, qui grignote à longueur de journée, affirme qu’elle est une anorexique non-pratiquante. Cela peut nous faire sourire, tellement c’est absurde. Mais qu’en est-il de la foi: peut-on être à la fois chrétienne et non-pratiquante?

D’où vient le nom «chrétien»?
Reprenons les faits. Jésus meurt sur une croix. Il est placé, mort, dans un tombeau. Trois jours plus tard, le dimanche de la fête juive de la Pâque, Jésus revient à la vie. Il demande à ses disciples d’attendre à Jérusalem un événement dont ils ignorent la nature.

Le jour de la fête juive de la Pentecôte (cinquante jours après la Pâque), les disciples de Jésus se trouvent ensemble dans une pièce et le Saint-Esprit se manifeste (Ac. 2). De groupuscule de personnes apeurées, ils deviennent un peloton de disciples courageux annonçant l’Evangile dans les rues de Jérusalem: trois mille convertis dès le premier jour!

Mais voilà que l’Evangile (mot qui signifie «Bonne Nouvelle») ne fait pas l’unanimité... Certains croyants sont emprisonnés, d’autres mis à mort. Comme toute population persécutée, ces personnes se dispersent dans les pays alentour. Parmi celles-là, certaines s’installent dans une ville appelée Antioche, l’ancienne capitale de la Syrie. Là, elles continuent à annoncer l’Evangile et «un grand nombre crurent et se convertirent au Seigneur» (Ac. 11, 21). C’est donc dans cette ville que pour la première fois, on appelle les croyants au Christ des «chrétiens».

Que signifie l’identité «chrétienne»?
Ces premiers chrétiens -issus de la religion juive- étaient bouleversés par les enseignements de Jésus, si différents de ceux qu’ils avaient l’habitude d’entendre dans leurs centres religieux. Car le Christ annonçait un style de vie basé sur l’amour de Dieu et l’amour de son prochain.

Mais pas seulement. Comme le résume l’apôtre Pierre dans son fameux discours de la Pentecôte, le message est très simple: «Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ» (Ac. 2, 38). Autrement dit, l’Evangile consiste à croire que chaque être humain, individuellement, a besoin du pardon divin; que par la foi en Jésus-Christ, il peut obtenir ce pardon; qu’en acceptant ce pardon, il devient enfant de Dieu (Jn. 1, 12). Tout enfant de Dieu porte donc le nom de «chrétien».

En quoi peut-on être «pratiquante»?
Un enfant reçoit un nom de famille. Et sauf cas exceptionnel, il ne peut perdre ce nom. Mais sa famille appréciera bien qu’il se comporte d’une façon cohérente avec les valeurs de ses proches et qu’il contribue à leur bonne réputation. Ainsi en est-il de l'enfant de Dieu. Il porte le nom de «chrétien» peu importe ce qu’il fait, mais par amour pour son Père Céleste -Dieu- il manifeste par des actes concrets son adhésion à l’enseignement et à la vie de Jésus.

C’est ce que se plait à répéter l’apôtre Jacques, frère de Jésus, dans son épître: la foi sans les actions qui en découlent «est morte». La foi, par définition, se manifeste donc de façon visible. Mais qu’en est-il du mot «pratiquant» qui semble suggérer l’idée d’une liste de règles à suivre, d’une discipline stricte à laquelle on doit s’assujettir? Si nous choisissons de servir notre Père céleste comme des enfants aimants, nous serons libérées de la contrainte de règles légalistes. Notre cœur, en relation proche avec notre Seigneur, n’aura qu’une envie: vivre pour lui et faire sa volonté. Par amour.

Par Geneviève Radloff

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

x