L'article

Ces mères veillent…

Ces mères veillent…
 
22.08.13 - Suite à l'adoption de la loi du Mariage pour tous en France, un élan de mères est né pour offrir écoute et discussion dans les rues. Avec un succès inattendu. Rencontre avec Marie-Gabrielle Ménager, l'une des deux initiatrices des Mères veilleuses.
On a beaucoup entendu parler de la Manif pour tous ces derniers mois, moins des Mères veilleuses. Comment est née cette idée?
C'est la violence qui s'est exprimée en marge de la Manif pour tous qui a «mis le feu aux poudres» de notre élan. Après le défilé du 24 mars, avec une autre mère de famille, Caroline Carmantrand, nous avons décidé d'aller à la rencontre des jeunes qui ont provoqué la violence. Nous voulions les entendre et leur dire notre exaspération de n'avoir pas été entendues par le gouvernement, malgré une mobilisation sans précédent.

Concrètement, comment vous y êtes-vous prises?
Le 21 avril, un groupe de dix femmes est descendu dans la rue à Paris. Nous avons porté une écharpe comme les maires, mais blanche et portée côté cœur. Nous avons fait un «sit-in» dans les rues. Autour d'une table et de quelques chaises.
En toute simplicité. Et en nous relayant par petits groupes de cinq à dix femmes, 24 heures sur 24.
Jamais nous n’aurions imaginé que cette mobilisation s'inscrirait dans la durée. Pourtant, très vite l'information a circulé. De Paris où tout est parti, l'élan s'est propagé dans d'autres villes. Et depuis, pas un seul jour, pas une heure n'ont passé sans que cette chaîne de veille ne continue.

Quelles ont été les réactions rencontrées par votre présence dans les rues?
Nous avons eu toutes sortes de réactions, dont malheureusement aussi l'agression d'une Mère veilleuse par un homme armé d'un couteau.
Mais globalement, beaucoup de jeunes sont venus partager avec nous leur désir de violence. Nombre d'entre eux ont dit avoir été touchés par la dignité et la fermeté des Mères veilleuses. A ceux-là se sont ajoutés nombre d'homosexuels venus dire à la fois leur incompréhension des opposants au mariage pour tous, et pour certains, leur souffrance. Comme cet homme venu nous chahuter et qui m'a dit en fin de compte qu'il n'avait jamais connu les bras d'une mère.
Les médias ont accordé à notre présence une visibilité qui a multiplié à la fois le nombre de Mères veilleuses et de personnes venues à notre rencontre.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Trois questions personnelles

Votre verset biblique préféré:
«Tu aimeras ton prochain comme toi-même» (Mc. 12, 31).

La scène biblique à laquelle vous auriez voulu assister?
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x