L'article

A vos épées, les filles!

A vos épées, les filles!
 
15.11.19 - La Bible présente de manière bien spécifique la lutte entre le bien et le mal et nos possibilités en tant que croyants. Entretien avec Fabienne Sollberger (photo en médaillon), enseignante de profession et co-fondatrice du ministère Familles de Foi.
La Bible compare le diable à un lion cherchant qui dévorer. Par quels moyens notre ennemi spirituel nous attaque-t-il?
Le diable, en grec diabolos, est celui qui lance à travers, soit qui lance les pièces du puzzle d’une belle image pour perturber notre vision. Donc l’ennemi n’est pas mon conjoint, ni mes proches, voisins, collègues. Ce n’est pas une personne physique mais un être spirituel opposé à Dieu. Alors que nous vivons dans l’intimité de notre Créateur, le diable a pour objectif de nous empêcher d’écouter la voix de Dieu et de comprendre ses intentions pour notre vie. Il essaie de nous éloigner du cœur à cœur avec Dieu au travers de pensées négatives, de découragement: «Tu vois, tu n’y arrives pas» ou «et tu te dis chrétienne?». Il cherche également à fragiliser nos choix au travers de situations ou de relations difficiles (maladies, accidents, rancœurs). Il tente de confondre nos ressentis par le doute ou la culpabilité.
Ou encore il remplit notre cœur de désirs charnels, comme la jalousie, la convoitise ou la comparaison.

Peut-on se préparer, afin de ne pas être victime de ses manœuvres?
Rester vigilant dans le discernement est important. Nous pouvons toujours à nouveau apprendre au travers de nos échecs ou de nos fragilités. Je réalise que plus je grandis et gagne en confiance en Dieu, plus l’ennemi se déchaîne. Mais si je le dérange de plus en plus, c’est que je suis sur la bonne route avec mon Dieu, qui désire m’emmener dans une vie de grâce et de bonheur (Psaume 23,6).

Quand sommes-nous plus vulnérables à ses attaques?
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Istockphoto - DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x